Si vous vous posez la question de savoir si vous êtes trop vieux pour devenir pilote de ligne vous êtes au bon endroit ! La question est légitime car l’investissement est grand et l’échec est difficilement acceptable.

De multiples raisons peuvent faire en sorte que vous n’ayez pas pu faire des études de pilote à 20 ans. Le coût d’une formation élevé, un marché de pilotes capricieux, une passion qui a vu le jour tard ou une reconversion professionnelle toutes ces raisons peuvent faire que vous êtes là aujourd’hui et vous vous demander s’il est possible de rattraper le temps et réaliser votre rêve à 35, 40 ou même 45 ans.

Malheureusement et désolé pour vous, il n’y a pas de réponse précise à ce sujet. En considérant mes 10 années d’expérience dans l’aviation, il est évident que les compagnies aériennes engagent majoritairement des pilotes professionnels de 20 à 25 ans fraichement sorti d’écoles. Mais il y a quand même quelques exceptions à la règle !

Il n’est pas toujours trop tard pour devenir pilote de ligne

Dans ma promotion de 2009, nous avions un élève de 41 ans ayant travaillé dans les finances et qui a décidé de réaliser son rêve d’enfant et de devenir pilote. Lors ce que sa formation était terminée et heureusement pour lui, il a rapidement trouvé du travail comme copilote sur Cessna Mustang dans une société d’aviation d’affaires basé en Suisse.

J’ai également connu une autre personne qui lui avait 43 ans et s’est lancé dans la grande aventure. Il est aujourd’hui pilote sur Pilatus dans une société Française mais assez frustré de ne pas piloter un avion plus gros dans une compagnie qui propose des horaires plus stables.

Ils sont donc l’exemple de réussite à plus de 40 ans et les chances de trouver un emploi à cet âge sont bien réelles. Cependant je pense que vous ne devez pas vous fixer un objectif trop précis. J’entends par-là, que si vous souhaitez à tout prix devenir copilote dans une compagnie aérienne majeur, vos chances d’y parvenir ne sont pas les mêmes que pour un jeune pilote professionnel de 23 ans et il est important de le préciser. Vous devez vous satisfaire à travailler dans une compagnie plus petite ou une compagnie d’aviation d’affaire.

L’âge n’est pas tout, il y a aussi les inconvénients lié à l’âge

L’âge implique également d’autres facteurs à prendre en compte avant de vous décider. Par exemple, votre capacité d’apprendre et de vous adapter ne sera pas la même qu’un jeune et vous serez contraint de parfois passer plus de temps pour assimiler certaines choses ou il vous faudra parfois plus d’entraînement. C’est important de le prendre en compte car vous risquez de vous sentir seul au milieu de ces plus jeunes qui assimilent les choses à grande vitesse. C’est ainsi qu’est fait l’être humain et il n’y a rien à faire pour contrer cela. Les compagnies aériennes sont bien au courant qu’il faut généralement plus de ressources pour former un pilote qui est plus âgé.

Un gros avantage lié à votre âge 

Un gros avantage à votre situation est votre habilité à prendre les bonnes décisions en tenant compte de votre vécu et de vos expériences du passé. Le fait d’avoir un élément avec une plus longue expérience de vie dans un groupe est un atout bénéfique à tous ces jeunes qui foncent parfois sans se poser les bonnes questions et c’est là que votre expérience rentre en prise de compte.

Mon avis personnel de l’âge limite pour devenir pilote de ligne

Si je devais donner un âge à partir duquel vos chances de décrocher un emploi comme pilote diminuerait drastiquement et en considérant mon expérience, je dirais que le risque est trop grand à partir de 45 ans. C’est une formation onéreuse et qui demande beaucoup d’investissement personnel et selon moi à cet âge-là le risque est trop grand pour que je vous dise de vous lancer dans cette aventure. C’est un avis personnel et professionnel, à prendre ou à laisser.

La solution pour ceux pour qui il est trop tard…

Rien ne vous empêche de passer votre licence de pilote privé et de profiter de la petite aviation pour passer du bon temps et emmener vos amis, votre famille dans les airs et passer un bon moment de temps en temps. C’est un monde tellement différent de l’aviation professionnelle qui offre, croyez-le ou non, beaucoup plus de liberté que sur un Boeing et qui sera certainement combler vos envies.

Pour conclure, vous avez vos chances de réussir mais peut-être que le chemin pour y arriver ne sera pas aussi droit que pour celui d’un jeune et vous devrez sûrement travailler plus dur pour y arriver. Il y a aussi un âge où le risque ne vaut peut-être plus la peine d’être pris et vous devez vous résoudre à faire le choix de la sagesse. N’hésitez pas à apporter votre témoignage en laissant un commentaire ci-dessous.